Méditation de la complicité

Cette méditation de la complicité est une méditation à partir du cœur.

Debout, laissons notre poids descendre dans la terre et notre conscience s’étaler dans tout notre corps comme dans un hamac vertical.

Avec bienveillance et douceur joignons les mains, paume contre paume sans serrer, devant notre cœur et mettons notre attention derrière les mains dans la poitrine au milieu. Respirons en goûtant l’air, en cherchant à ne pas intervenir sur le souffle.

Si nous nous détendons bien nous sentirons un jour ou l’autre une densité à ce niveau au centre de notre poitrine, mais même de sentir, avant ça travaille quand-même puisque nous avons donné l’information avec confiance.

Demandons que ça pulse comme une anémone de mer.
Détendons-nous.
Remercions.

Demandons que la pulsation entoure nos bras puis de plus en plus largement autour de nous jusqu’à envelopper le groupe s’il y en a un ou la pièce et tout ce qui s’y trouve puis encore plus large de plus en plus large à chaque pulsation sans oublier de revenir au centre aussi large et vaste que noter conscience peut l’admettre.

Goûtons partageons ce bien-être remercions.

Ensuite sans perdre cette dimension horizontale demandons une pulsation verticale, sourions dedans, laissons la grandir, envelopper et nourrir jusqu’à nos pieds et la tête puis, de pulsation en pulsation, au-dessus et au dessous, jusqu’au ciel et dans la terre, jusqu’au-delà à l’étoile polaire au dessus et la croix du sud au dessous. Elles aussi pulsent et c’est comme un joyeux échange de salutations qui reviennent dans notre cœur intérieur.

Prêtons attention à l’énergie qui maintenant traverse notre corps depuis les cieux en haut et en bas et qui ont rendez-vous dans notre cœur.
Sentons,
Accompagnons l’impulsion
Remercions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *