Jeu du toucher

Face : Toi et moi
Le toucher est le premier sens qui s’éveille intra-utero, et c’est essentiellement grâce à lui on peut communiquer avant sa naissance. Pour le jeu du toucher, en touchant, effleurant chaque partie choisie naitre-grandir-developpement-sens-toucher-1du corps de l’enfant, on la nomme, aidant ainsi l’enfant à se sentir dans sa réalité et ses limites corporelles.

« Ça, c’est le pied de Petitou, ça, c’est la main de Petitou, ça c’est le nez de Petitou, etc. » Puis on peut jouer à toucher son propre corps : « Ça, c’est le pied de maman. » Ensuite, on ajoute la question suivante à laquelle l’enfant tant qu’il est encore bébé d’abord ne répondra pas. « Quand maman touche son propre front, est-ce que Petitou sent quelque chose ? » Tout cela peut se terminer par un grand rire : « Toi…, moi… toi, moi… » en se touchant alternativement soi et l’autre. « Tu vois comme la sensation est différente ? C’est drôle, hein ?»

Si on veut on peut varier le toucher, plus ou moins longtemps, plus ou moins tonique, et même toucher avec le souffle, en soufflant donc sur la partie visée: la main, la joue.

Pile : Nous
Après le jeu, terminons par un calme câlin les yeux fermés – si le petit comprend déjà ce que ça veut dire, sinon, tel qu’il est. « Tu sens maintenant dans ton cœur comme tu baignes dans mon amour, ma tendresse, mon affection, ma joie ? Nous ne voyons plus nos corps, nos yeux sont dans le noir. Mais quand même, nous sentons l’amour, parce que nous sommes cet amour : c’est pour ça que moi aussi je sens ton amour, ta joie, ton innocence. C’est plus grand que nous, nous sommes dedans, bien tranquilles. Il n’y a plus ni Petitou ni maman. Il n’y a plus que l’amour.»

Françoise Gabriel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *