Une tortue

La tortue possède sept vertèbres cervicales, comme nous,
mais elle, elle peut les rentrer entièrement
en cas de besoin,
et pas nous.
On peut quand même s’en inspirer pour les assouplir.

A l’inspir, tire le sommet de ta tête vers le ciel
et rapproche
le menton de ton cou.
A l’expir, renverse ta calotte crânienne
gentiment vers l’arrière en levant le menton
et en même temps, monte tes épaules. Serre légèrement tes omoplates,
comme pour donner un oreiller à ta nuque.
Respire tout le temps
paisiblement
par le ventre
et surtout ne force pas. Ne va pas te créer un torticolis !
Si tu fais ça tous les jours,
plusieurs fois et très tranquillement,
tu vivras très longtemps.
Et la phrase, ça pourrait être : J’aime la vie.

 

2 thoughts on “Une tortue

    1. Normalement non, le principe étant d’être le plus fluide possible. Le lit créerait une résistance au mouvement et une certaine entrave à sa liberté, et donc à ses effets. Mais rien n’est jamais impossible en cas de besoin… Un seul mot d’ordre: de la douceur avant toute chose, et une respiration tranquille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.